Le Google Design Sprint, pourquoi l’essayer et comment l’adopter ?

J’ai eu le plaisir de donner mercredi dernier une conférence sur les Google Design Sprint au DevFest Nantes. Le public, principalement composé de développeurs et d’experts techniques, était curieux et généreux en questions. C’était très enrichissant  d’échanger longuement suite à l’intervention. Preuve, s’il en est besoin, que les développeurs sont très impliqués sur la manière de créer le produit sur lequel ils travaillent, bien au-delà du code.

Le design sprint, c’est quoi ?

Le Design sprint est un puissant moyen de prototyper une solution sur une durée entre 2 et 5 jours. Créé par Google Ventures en 2010, il permet d’apprendre très rapidement sur son produit et son marché, beaucoup plus vite qu’en Lean Startup.

Au cours de cette conférence, j’ai eu le plaisir de partager nos retours d’expériences sur les Design Sprints, dont un de ma collègue Lise Bachelier-Lubin (@lafouine44).

 

Les avantages du design sprint

Pour résumer mon propos d’hier, c’est une démarche packagée inspirée de l’agilité et du Design Thinking qui offre comme avantages :

  • Démarche collective de résolution de problèmes ou de proposition de solutions
  • Résultats rapides sur la poursuite du produit ou le pivot
  • Immersion totale dans le projet de la part de tous les acteurs pour faire connaissance et s’impliquer

 

Le support de la conférence

Quelques liens

La page de Google Ventures sur le Design Sprint 

Des REX sur les Design Sprints

Un MOOC sur les Design Sprints (Udacity)

Innover en France avec le Design Thinking ? Travail de T. Gamba

J’ai lu ce document sur le site de Geoffrey Dorne il y a quelques semaines. Et comme toute « pépite », j’ai un peu de mal à la garder pour moi. Je bouillonne… Alors je vous la partage et vous donne mon avis sur ce travail.

Il s’agit d’un mémoire de Tiphaine GAMBA, suite Mastère « Innovation by design » de l’ENSCI-Les Ateliers, dirigé par Giuseppe Attoma Pepe. Oui, oui, le fondateur de la célèbre agence Attoma !

On le sait, la culture du design en France n’est pas la même qu’en Allemagne, aux États-Unis ou encore au Japon. En France, nous sommes culturellement plus portés sur la forme que sur la fonction. Le titre pose une question qui ouvre la porte à tant d’autres : « Innover en France avec le design Thinking ? » Est-ce pertinent ? Est-ce possible ? Est-ce au moins envisageable ? À quoi ça ressemble ici ? Et à quoi ça ressemblera demain ?

Dans un style agréable, facile d’accès et didactique, l’auteure reprend tout depuis le début avec de nombreuses illustrations. Ceux qui n’ont aucune culture design peuvent tout comprendre et apprendront des quantités de choses passionnantes.

  • Le design thinking : de quoi parle-t-on ?
  • Le design thinking : nouvel eldorado de l’innovation ?
  • Le design thinking mis à l’épreuve
  • Un design thinking à la française ?

J’essaierai de revenir sur ces points des articles à venir.

Contrairement à d’autres publications et livres blancs, cette publication fait la part belle aux témoignages de designers, directeurs innovations ou chercheurs, renommés pour la plupart. C’est passionnant !

Note : tous les schémas ci-dessous sont tirés du travail de Tiphaine GAMBA, Innover en France avec le design thinking ?

2016-09-28-22_26_25-innoverenfrancepardesignthinking

Un équilibre à trouver entre faisabilité, désirabilité et viabilité, grâce au design.

2016-09-28-22_20_55-innoverenfrancepardesignthinking

Évolution du design, théorie et changement d’approche méthodologique.

2016-09-28-22_27_16-innoverenfrancepardesignthinking

Le double diamant, processus de design très répandu. Origine : The British Design Council

2016-09-28-22_22_16-innoverenfrancepardesignthinking

Approche techno-centrée VS Approche centrée utilisateur

2016-09-28-22_17_49-innoverenfrancepardesignthinking

Échelle du design indiquant la maturité et l’intégration organisationnelle.

2016-09-28-22_25_20-innoverenfrancepardesignthinking

Elle conclut de manière positive avec deux pistes envisagées et non-exclusives : le design thinking comme propulseur d’innovations centrées utilisateurs dans les entreprises et le design thinking comme enrichissement des approches de gestion de projets.

Bref, j’ai du mal à la cacher, j’aime beaucoup ce travail clair et pertinent. Merci à Tiphaine Gamba pour ce travail de grande qualité mis à disposition librement et à Geffroy Dorne (@GeoffreyDorne) pour sa découverte.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le persona, un outil puissant d’empathie et de design

IMG_20160902_163239

Le persona (avec un seul N) a été popularisé par Alan Cooper à la fin des années 90 dans l’ergonomie logicielle pour bien comprendre et identifier les cibles d’un produit ou d’un logiciel.

C’est plus qu’une simple fiche de synthèse de vos utilisateurs types puisqu’il s’agit de la présence, auprès de vous et pendant le projet, de vos utilisateurs. Ils sont là, dans vos espaces de projet, vous les voyez tout le temps, ils vous obnubilent. Tant mieux car vous imaginez et concevez des solutions pour eux !

Les personas doivent habiter vos espaces projets comme des fantômes habitent une maison hantée. Boouuuh !

Existe-t-il une fiche persona type ?

Il n’y a pas de template universel ! C’est à vous de construire votre template en fonction des challenges à relever. Si vous travaillez sur une application experte pour des gestionnaires de réseau de gaz, une application de jeux pour le grand public ou la refonte d’un service de courrier, les informations dont vous avez besoin pour vos personas sont forcément différentes.

On retrouve néanmoins de grandes catégories :

  • Les informations démographiques (âge, sexe, situation professionnelle et famille)
  • La citation : je l’ajoute dans tous mes personas, j’aime beaucoup ce côté sans doute trop bref, mais qui marque les esprits
  • Des éléments sur leurs actions : les actions au quotidien, récurrentes
  • Des éléments sur les compétences/connaissances : niveau d’aisance, culture, …
  • Des éléments plus émotionnels : les désirs profonds, les envies, les motivations, les frustrations, les peurs, …

Si vous cherchez à optimiser un service existant, on trouvera plus d’éléments faisant référence à celui-ci (les actions actuelles, les processus, etc.). Dans le cas d’une start-up qui propose un service innovant, on cherchera davantage d’éléments sur les désirs et les attentes pour trouver des solutions pertinentes aux problèmes des utilisateurs.

Ce qui compte au final, c’est que le persona soit quelqu’un qui puisse exister pour de vrai ou qu’il synthétise des personnes existantes, qu’il y ait des aspects analytiques et émotionnels dans sa fiche descriptive et qu’il corresponde à votre projet.

 

TemplatePersonnaBI-DeE-Vierge

TemplatePersonnaBI-DeE-Exemple

 

D’où vient le contenu de votre fiche persona ?

De votre phase de recherche et d’empathie avec les utilisateurs : des extraits d’interviews, des données statistiques sur des clients, le résultat de vos observations sur le terrain, des données sur les usages, etc.

Un seul conseil : éviter vos propres représentations mentales pour construire votre persona.

Le persona, c’est une synthèse, donc vous risquez de perdre quelques détails de votre phase de recherche. Soyez vigilant à ne mettre de côté que les moins pertinents ou les plus récurrents. Néanmoins, gardez le résultat de vos recherches à vos côtés car il se peut qu’une pépite se cache dans la masse. Mais normalement, vous avez capté l’essentiel.

 

Faire vivre son persona

Le persona est bien souvent un support imprimé ou dessiné affiché sur un mur de votre salle de travail.

Contrairement aux apparences, c’est un support vivant : vous allez le modifier tout au long du projet en fonction de l’évolution de vos connaissances sur vos utilisateurs. Préparez-vous à les gribouiller, annoter, post-iter (si, si, c’est un verbe 😉 pour que des personas actualisés hantent vos espaces de travail….

Je serai ravi des photos de certains de vos persona !

 

Ultérieurement, nous verrons comment les construire et les exploiter au cours d’un projet. A suivre…

 

Pour aller plus loin

Personas, Usability.gov (article détaillé du gouvernement américain)

Persona, Service Design Tools

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

UXPin nous propose de beaux webinars ! Go !

UXPin est un éditeur d’une plate-forme collaborative de design. Chez UXPin, ils ont la particularité d’investir fortement dans le partage de la connaissance. Tant mieux pour nous tous ! Leurs livres blancs sont des références, alors dévorez-les ! https://www.uxpin.com/studio/ebooks.

UX Pin Webinar

L’éditeur nous propose la 2ème édition de ses webinars (en anglais) avec des designers de renom dont Jeff Gothelf, l’auteur de Lean UX. Pendant 4 semaines, vous devez donc bloquer 1 heure le samedi ou le dimanche, à 19h (heure de Paris).

Inscrivez-vous par ici : https://www.uxpin.com/webinars/ux-design-global-scale-masterclass 

Au programme :

  • Best Practices from 5 Years of Distributed Design— Marcin Treder, co-founder and CEO at UXPin
  • Best Practices from 10 Years of Remote Research— Nate Bolt, founder of Ethnio and former UX Research Manager at Facebook
  • Lean UX in Distributed Teams: Open Q&A Session— Jeff Gothelf, author of « Lean UX » and founder of Gothelf.co
  • Effective Remote UX— Jim Kalbach, Head of Customer Success at Mural and author of « Mapping Experiences » and « Designing Web Navigation »

A vos agendas !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bienvenue sur design en entreprise !

Bienvenue sur Design en Entreprise (D∪E) !

Nous allons traiter de nombreux sujets passionnants :

  • Stratégie et design,
  • Pratiques et de méthodes de conception,
  • Nécessité d’intégrer le design dans les processus de création,
  • Capacité de transformation du design,
  • Exemples concrets d’intégration du design en entreprise.

Je tenterai d’expliquer ce qu’est le design, ce qu’il peut apporter et comment vous aider à agir et penser comme des designers. Au pire des cas, je vous aiderai à mieux les comprendre.

Je commence ce blog en Septembre 2016 avec l’envie de partager tout ce que j’ai appris ces 6 dernières années sur le design grâce à une pratique quotidienne. En espérant que cela vous plaira !